Partagez | 
 

 Aline, charmante sorcière sans avenir

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


♦ L'immortalité nous fait perdre ceux qu'on aime ♦

avatar


✓ Date d'inscription : 01/08/2016
✓ Messages : 529
✓ Localisation : New York




Sujet:Aline, charmante sorcière sans avenir Lun 1 Aoû - 19:49

Bonjouuuuuuur !
Avant tout, je tiens à m'excuser pour les éventuels pavés, j'ai tendance à m'emballer un pitit peu.
Ensuite, j'ignorais quel nom donner au sorcier-mentor de ma damoizelle, donc je lui ai donné celui de Ragnor Fell, si ça pose un quelconque problème, je changerais (et je suis ouverte à toutes les suggestions !).
ah ! et à propos de l'avatar.. l'âge ne correspond pas, l'actrice a une petite quarantaine d'année (bien que je trouve qu'elle ne les fasse pas) donc... est-ce qu'il faut que je modifie la partie description pour dire qu'elle fait plus 40 que 30 ? Ou ça passe comme c'est..?


 


Un rayon de soleil dans les ténèbres

   
prénom(s) Aline ✣ nom Baldi ✣ âge 143 ans ✣ date et lieu de naissance 13 Décembre 1889, Paris ✣ situation Célibatire✣ orientation croqueuse d'hommes✣ groupe enfant de Lilith✣ avatar Bérénice Béjo

   

   
ton identité

Tantôt guerrière, tantôt artiste, tantôt navigatrice, Aline Baldi possède de nombreuses identités, chacune étant une facette d’elle, sans qu’aucune ne la définisse vraiment. Elle non plus serait capable de se décrire, à jouer de nombreux rôles elle a fini par oublier qui elle était vraiment. Mais il existe des points communs à toutes ces personnalités (autre que les initiales A.B.), commençons par le plus important :
Alince est vivante.

C’est certainement le mot qui lui correspond le mieux. Pas dans le sens « possède un cœur qui bat », bien que ce soit le cas, c’est plutôt dans le sens aimant profiter de la vie. Aline est enjouée, dynamique et souriante, bien qu’extrêmement  lunatique. Elle a tendance à s’envoler dans ses pensées à tout moment et sait changer d’humeur plus vite qu’il n’en faut pour dire « àlaqueuleuleu ». Ses changements d'humeurs sont fréquents et dévoilent parfois des colères aussi rapides que violentes, il s’agit d’un spectacle assez apprécié par ceux qui ne subissent pas ses foudres. Elle montre dans ces instants sa personnalité instable, parfois violente et totalement folle.
Folle…
C’est probablement ce qu’elle est, outre son excès de bonne humeur, elle aime le danger, sentir l’adrénaline couler dans ses veines et son cœur palpiter, c’est ce qui lui certifie qu’elle est toujours vivante. Alors elle croque la vie à pleine dent, n’hésitant pas à faire des choses improbables, sa devise étant « Vis et ne regrette rien ! …et si jamais si la honte t’étouffe, tu pourras toujours partir en hurlant et refaire ta vie ailleurs ».

   

   
ton apparence

Aline est banale.
C’est du moins comme ça qu’elle se perçoit. Brune aux yeux bruns, elle possède un visage fin, mais doté d’une mâchoire légèrement carrée, ce qui, accompagné de nombreuses taches de rousseur, adoucit ses traits. Elle n’est pas frisée, mais n’a pas les cheveux lisses pour autant. Elle n’est pas maigre ni grosse. Mais elle doit avouer qu’elle est relativement grande, un mètre soixante-quinze. En fait, il pourrait y en avoir des centaines comme elle, à la seule différence qu’elle possède des branchies. Cadeau de son paternel. Le long de son cou se trouvent de fines marques verticales qui, sous l’eau, lui permettent de respirer. Pratique bien que pas très discret, mais elle s’en tire bien en comparaison des sorciers dotés de cornes ou à la peau bleue. Chacun son fardeau, et elle dissimule le sien grâce à ses cheveux, des foulards ou des cols roulés. Ou avec un peu de sorcellerie.

Née en décembre 1889, elle n’est pas redevenue poussière. Du moins pas encore. Elle possède son visage de ses vingt-neuf ans. Elle n’avait pas vraiment envie de passer le stade de la trentaine.. Elle voulait rester jeune, mais pas avoir une tête d’enfant. On lui a toujours dit qu’elle faisait plus jeune que son âge… Pour le coup, c’est vrai. Mais à force d’observation, elle est persuadée que son visage vieillit. Elle note sa peau moins souple, quelques fines rides aux coins des yeux où à la commissure de ses lèvres, trace de ses sourires fréquents et souvent généreux, qui s’accompagnent de petites fossettes. Mais heureusement pour elle, aucun cheveu blanc en vue !
La jeune femme porte désormais les cheveux mi-longs, et les laisse reprendre leurs ondulations naturelles, c’est son nouveau credo. Le blond lui allait très mal, et les cheveux courts lui donnaient trop un air d’ahuri. Donc maintenant, retour au naturel, les cheveux retenus dans un chignon lâche ou libres, le tout accompagné d’une mèche sur le côté. Pour ce qui est du maquillage, elle reste également simple, se contentant de faire ressortir ses yeux en amande.
L’autre caractéristique importante d’Aline est son odeur. N’ayant pas envie de dévoiler ses origines semi-démoniaques ni de fricoter avec d’autres créatures obscures, la jeune femme a pris l’habitude de s’enduire d’une crème hydratante qui lui donne une odeur florale assez forte, comme un parfum enivrant, respirant la fraîcheur et dissimulant une éventuelle odeur de soufre. Jusqu’à aujourd’hui, elle a pu croiser certains de ses confrères sans qu’ils ne se doutent de sa véritable nature, lui permettant ainsi de tracer son chemin en les ignorant royalement.
D'ailleurs, en parlant de fleur, Aline possède un tatouage au motif floral sur son avant-bras gauche, dans le but de dissimuler le tatouage vestige de sa vie en camp de concentration pendant la seconde guerre mondiale.

   

   
derrière la rune

   
pseudo/prénom Maelenn (Nel) ✣ âge 22 ✣ comment t'es arrivé(e) ici partenariat (et discussion avec Caryl, et visionnage du film, puis de la série, puis les livres et…. Me voilààààà  I love you ) ✣ présence 2-7/7 (alors là.. mystère et boule de gomme, je suis à la recherche de travail donc pour le moment je suis dispo 7/7, mais ça pourra varier) ✣ double compte Noup ✣ scénario ou personnage inventé inventé ✣ un dernier mot je vous nem ✣ et les jolis crédits des images ? houuuu... google ? imbd.fr ou extraits de films (Le passé) ✣ Le code du règlement hahahahaha ! désolée, je ne pouvais pas m’empêcher, j’adore votre code ! :’) Code validé à 100% par Caryl (pauvre Simon U.u) hé oui XD
   

   


Dernière édition par Aline Baldi le Mar 2 Aoû - 10:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


♦ L'immortalité nous fait perdre ceux qu'on aime ♦

avatar


✓ Date d'inscription : 01/08/2016
✓ Messages : 529
✓ Localisation : New York




Sujet:Re: Aline, charmante sorcière sans avenir Lun 1 Aoû - 20:05



Ma fille, sorcière tu seras

   
Il était une fois, une jeune sorcière, dotée de grands pouvoirs.
Mais la ressemblance aux contes de fées s’arrête là, sa naissance n’était pas le fruit de l’amour. Elle n’était pas totalement humaine. Mais cela, enfant, elle l’ignorait. Elle ignorait que sa mère avait été violentée lors de la fameuse exposition universelle qui se déroulait à Paris en 1889. Tout ce que cette enfant savait, c’était que si elle fronçait les sourcils et se frottait les mains, avec beaucoup beaucoup de concentration, ça faisait des étincelles bleues ! Et ça l’amusait énormément. Contrairement à sa mère, qui lui interdisait de recommencer en présence de ses sœurs ou de son père, ce qui ne plaisait pas à la jeune sorcière. Mais elle se résignait, après tout elle n’avait que quatre ans ! Elle ne pensait qu’à courir dans l’herbe, à tirer les cheveux de ses grandes sœurs, à nager dans l’eau comme un petit poisson, et à manger des framboises.
Sa mère, inquiète pour sa fille, avait beau tout ignorer du monde obscur qui se dissimulait à ses yeux, réussit à contacter un sorcier et à lui faire promettre d’enseigner à sa fille. Elle risquait gros à utiliser ses pouvoirs et sa mère ne pouvait se résigner à perdre son enfant, elle avait beau ne pas être.. comme les autres, elle n’en restait pas son petit rayon de soleil.

L’enfant en question était joyeuse, babillait beaucoup, et était toujours très enthousiaste. Elle n’eut aucun mal à assimiler le fait que les terrestres ne voyaient pas tout ce qu’elle voyait, qu’il y avait plein de choses magiques tout autour d’elle.  En grandissant, elle fréquenta l’école pour fille, pour ne pas évoquer les soupçons, et travaillait jusqu’à la nuit tombée avec son mentor, Ragnor Fell. Celui-ci s’amusait beaucoup d’avoir une jeune sorcière sous sa tutelle et n’hésitait pas à la présenter à tous ses amis qui passaient par la capitale. Aline était puissante et curieuse. Elle voulait toujours en savoir plus, et s’effrayait parfois de son ignorance, il lui restait tellement de choses à découvrir…
La très jeune femme s’intéressait beaucoup aux anciens écrits, aux runes et aux pentacles, pour elle tout était lié et ce qu’elle apprenait ne rassasiait pas sa curiosité. Le monde des démons lui semblait bien plus vaste que ce que laissaient supposer les livres qu’elle lisait, parfois elle interrogeait son mentor. Comment se reproduisent les démons ? S’ils ne peuvent pas, ça veut dire que si les Nephilins les tuent tous, il n’y aura plus de démons ? Mais alors, comment ils se reproduisent entre eux ? Ça veut dire qu’il y a des femmes ? Est-ce qu’elles peuvent être fécondées par des humains ? Y a-t-il des sorciers là-bas, dans les limbes ? Elle imaginait des frères cachés, de l’autre côté du miroir et se demandait comment ils voyaient la vie. Si on possède du sang de démon, est-ce qu’on peut invoquer un sorcier ?
Elle était jeune et naïve, et n’obtenait pratiquement jamais de réponses, ce qui la faisait grommeler et bouder dans son coin. Mais ça lui passait rapidement et elle se plongeait de nouveau dans ses livres et ses exercices.




Ma fille, comme une terrestre tu vivras

 
Aline ne privilégia qu’une fois sa vie de terrestre à de ses études : lors de la Grande Guerre. Elle n’avait pu laisser les soldats seuls au front et avait aidé de son mieux, en tant qu’infirmière. Les horreurs qu’elle avait vues l’avaient chamboulée, tout autant que la mort de son père. Lorsqu’elle avait repris ses études, elle s’y était jetée avec une ardeur renouvelée. En devenant puissante, Aline pourrait changer les choses.

Cependant, sa carrière de puissante sorcière fut brisée par une simple phrase.
« Peut-être qu’un jour tu deviendras aussi puissante que le grand Magnus Bane en personne ! »
L’homme, dont Aline ne se souvenait plus, semblait pourtant fier d’elle, et voulait la complimenter, ses yeux brillaient et un sourire s’étalait sur ses lèvres. Mais le mal été fait.
Peut-être.
…un jour…
Une hypothèse, un futur lointain et tellement incertain.

Elle était condamnée à tenir le second rôle. Elle s’épuiserait à la tâche pour rester dans l’ombre.
Ce fut sa chambre qui paya cet affront. Lorsqu’Aline se calma, la pièce était méconnaissable, totalement chamboulée, mais elle s’en moquait. Dorénavant, elle vivrait sa vie comme elle l’entendait.

Mais le destin en décida autrement. Aline fut arrêtée par la milice, elle se laissa faire, attendant de rencontrer le responsable pour lui expliquer son erreur. Elle fut déportée sans pouvoir expliquer qu’elle n’était pas juive et qu’elle ne faisait de mal de personne, mais elle avait dû être dénoncée par des voisins terrifiés qui se doutaient de sa véritable nature. Abattue, la sorcière vécut les pires jours de son existence. Dorénavant, tout n’était que jour, l’un après l’autre, ils défilaient, inlassablement, porteurs de la même horreur.

Et un jour ce fut fini. Aline ne chercha pas à savoir ni à se souvenir. Elle n’était plus qu’une ombre parmi les ombres. Sa mère était morte, déportée elle aussi, ses sœurs disparues.
La sorcière refusa de revenir à sa vie d’antan. Aucune créature du monde obscure n’avait jugé bon d’intervenir, pas même les sorciers, alors elle se détourna d’eux. Elle se reconstruisit lentement, et loin de tous ces souvenirs.

C’est en Afrique qu’elle trouve son refuge. Elle rencontra des personnes merveilleuses qui purent l’aider à surmonter ce qu’elle avait traversé et qui lui redonnèrent goût à la vie. Et c’est ainsi qu’elle commença à rouler sa bosse. D’un continent à l’autre, d’une vie à l’autre, Aline découvrait le monde. Elle apprit à gagner sa vie comme tous les terrestres, à se défendre puis à tuer, elle étudia et commença diverses carrières qui ne la menaient nulle part, elle fit de très nombreuses rencontres, mais aucune avec des créatures du monde obscur. C’était son passé, et elle le laissait enterré au fond de son jardin.




Ma fille, c’est une nouvelle vie qui s’offre à toi

 
La tête collée au hublot, Aline regardait la ville qui se dévoilait à travers les nuages.
New York.
Elle frissonna, se demandant quelles trépidantes aventures elle allait vivre là-bas. Songeuse, elle se demanda si elle faisait le bon choix. Venir ici avec son véritable nom, c’était se déguiser en souris et aller danser sous les moustaches d’un chat. Elle en avait conscience, mais une part d’elle réclamait une réaction du chat, elle voulait se faire croquer. Pas qu’Aline ait envie de mourir, loin de là, elle regrettait parfois de tourner le dos à ses capacités. Il lui arrivait de partir faire de la plongée sans bouteilles, respirer sous l’eau n’avait jamais été un problème pour elle, mais avec la sorcellerie c’était différent. Elle se savait ignorante et juste bonne à effectuer quelques tours de passe-passe, comme faire apparaître des petits objets, comme le cahier qui était sur la table devant elle. Son journal intime.
Elle ne racontait pas ce qu’elle avait déjeuné le matin, non, (heureusement ! Combien de cahiers aurait-elle sinon ? Toute une bibliothèque !) c’était comme un livre de compte. Un livre noir, où elle notait les choses importantes, les endroits à éviter, différents comptes en banques, et tout ce qui lui permettait de mener sa vie constituée de plusieurs vies. Aujourd’hui elle était fatiguée. Et ce depuis près d’un an. En fait, depuis qu’elle avait réalisé qu’elle ne poursuivait aucun but.
Ça l’avait frappé de plein fouet. Que désirait-elle plus que tout au monde ? C’était dans ces instants de doutes, que s’ouvrait sous ses pieds un gouffre sans fond. Ces instants de déprime l’encourageaient à écouter les rumeurs du monde obscur, sans y prendre part. Ainsi, elle sut qu’ils avaient été en guerre, mais elle n’était pas intervenue. Pourquoi l’aurait-elle fait ? Et Aline nota que New York semblait une ville plus obscure que terrestre, il s’y passait toujours plein de choses. C’est ce qui l’avait tenté.
Elle allait aller au cœur du Maelström.

Alice sursauta lorsque son voisin se leva. Ils étaient arrivés. Perdue dans ses pensées, elle avait oublié où elle se trouvait. Elle fit discrètement disparaître son carnet noir, et se leva également pour attraper sa petite valise. Lorsque la jeune femme prenait l’avion, elle voyageait toujours léger. Comment aurait-il pu expliquer la présence d’un katana dans sa valise ? Avec le temps, elle avait appris à s’armer comme une terrestre, et à devenir aussi dangereuse que ses armes. Mais ses pouvoirs lui permettaient de faire venir ses valises sans prendre l’avion, ce qui lui évitait bien des complications.
La demoiselle sourit en mettant le nez dehors. L’immigration ne lui avait pas posé trop de questions, son passeport flambant neuf ainsi que sa réservation d’hôtel faisaient d’elle la parfaite touriste. Sauf qu’elle n’allait pas à l’hôtel, ni faire du tourisme.
Aline avait loué par Internet un appartement pour s’y installer rapidement, et dès le lendemain elle commencerait à chercher un travail. Elle n’avait aucune idée de quoi rechercher, sa dernière expérience avait été serveuse dans une pizzeria, et elle ne tenait pas vraiment à renouveler l’expérience, bien que la paye soit correcte. Peut-être pourrait-elle rencontrer quelques mafieux… Elle sourit à l’idée, les films américains lui avaient toujours plu et elle avait hâte de les confronter à la réalité !


   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




avatar


✓ Date d'inscription : 13/03/2015
✓ Messages : 3579
✓ Localisation : Institut du New York




Sujet:Re: Aline, charmante sorcière sans avenir Lun 1 Aoû - 21:15

Hééééééééééééé tu n'as pas résisté longtemps mouwhahahahahahahaha Laughing mais tu as bien fait ma belle *-* et ton personnage est canon youpi du coup j'ai le plaisir de te valider *-*

Bienvenue sur le forum et amuse toi bien beusou et tu sais que ma boite mp est grande ouverte pour m'innonder de tes messages que j'aime beaucoup slurp



Vous êtes admis chez les Enfants de Lilith !

Instrument of Chaos

Bravo pour votre validation ! Vous pouvez dès à présent plonger dans l'univers de The Mortal Instruments. En commençant par faire votre fiche de lien ICI et votre fiche de RP ICI et ICI pour faire votre journal intime. Vous pouvez aussi jeter un œil pour la demande d'un logement et remplir le calendrier des Anniversaires. Et vous devez aussi vous rendre pour ajoutez votre avatar au bottin, histoire que personne d'autre ne vous le prenne.
N'oubliez pas que les admins sont là pour vous aider si vous avez des questions à poser ou si vous rencontrez des difficultés. Au plaisir de vous croiser en rp !


_________________
Feel it all, don't look back
I can feel you all night, I won't let you down. Your love breaking into colors, touchin' we can't get enough. You're spinnin' me round and around, into the sunrise. Fallin' away now ❥ I Feel It All .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


♦ L'immortalité nous fait perdre ceux qu'on aime ♦

avatar


✓ Date d'inscription : 01/08/2016
✓ Messages : 529
✓ Localisation : New York




Sujet:Re: Aline, charmante sorcière sans avenir Lun 1 Aoû - 21:52

Ouuuuuh ! C'était super rapide comme validation ! XD
merchiiiiii ! Joie
et en plus j'ai le droit à un magnifique Magnus pour m'accueillir ! hiiiiiiii je tem


et non, je n'ai pas résisté longtemps en fin de compte. U.u Mais ton petit Caryl m'a quelque peu motivée ! Mouhahaha !
et oui, je vais te re-MPoter d'ici très bientôt, compte sur moi !

J'ai vachement hâte de commencer à RPer ! Mais... je vais devoir me familiariser un peu avec le fow avant tout ^^
Du coup je risque de poster un peu partout et de fouiner.

(Haha ! le smiley slurp ça fait un petit moment que j'hésitais à le placer, mais je me disais, c'est quand même étrange de léchouiller quelqu'un... mais ça ma fait très plaisir de le voir ! Hahaha !)



bref, merci beaucouuuuuup ! Ca me fait super plisiiiir ! Ronde
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




avatar


✓ Date d'inscription : 13/03/2015
✓ Messages : 824
✓ Localisation : NY
✓ Age : 19




Sujet:Re: Aline, charmante sorcière sans avenir Mar 2 Aoû - 1:14

Bienvenue sur le forum hug

_________________

La descente aux Enfers est facile. Il ne faut donc jamais perdre sa lumière de vue ou alors ce sera la fin et seules les ténèbres seront votre guide.
Nathanaël Blackthorn © PUMPKIN.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


♦ La descente aux enfers est facile ♦

avatar


✓ Date d'inscription : 23/06/2015
✓ Messages : 1969
✓ Localisation : Los Angeles




Sujet:Re: Aline, charmante sorcière sans avenir Mar 2 Aoû - 1:34

EEEEHHH Bonjour o// Enfin bonsoir, ou bonjour vu l'heure? Enfin bref, bravo pour ta validation et à très bientot =D

_________________
   
Hic Rhodus, his salta.
Beware of still waters -- Never give up -- Keep smiling -- We never laugh enough -- She looks like a cinnamon roll but could actually kill you-- You killed her, I will kill you.
   © Candy Apple
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Invité


Invité





Sujet:Re: Aline, charmante sorcière sans avenir Mar 2 Aoû - 2:29

Bienvenue beusou
Revenir en haut Aller en bas


Invité


Invité





Sujet:Re: Aline, charmante sorcière sans avenir Mar 2 Aoû - 4:37

Oh quelle rapide validation alors que moi je viens de voir la fiche omg xD Eh bien, Caryl semble bien s'occuper de toi !
Bienvenue parmi nous la belle, amuse toi bien surtout ♥
Revenir en haut Aller en bas


♦ L'immortalité nous fait perdre ceux qu'on aime ♦

avatar


✓ Date d'inscription : 01/08/2016
✓ Messages : 529
✓ Localisation : New York




Sujet:Re: Aline, charmante sorcière sans avenir Mar 2 Aoû - 10:01

ouuuuuh ! Merchi à touuuuuus !
Je sens que je vais me plaire ici ! z'êtes tous super gentils ! parabatai


Je viens de réaliser que j'avais oublié un "léger" détail :
Aline possède un tatouage au motif floral sur son avant-bras gauche, dans le but de dissimuler le tatouage vestige de sa vie en camp de concentration pendant la seconde guerre mondiale.

Du coup j'édite pour rajouter deux petites lignes. (comme ça ma fiche est encore plus longue U.u)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Invité


Invité





Sujet:Re: Aline, charmante sorcière sans avenir Mar 2 Aoû - 19:18

Aucun soucis tu peux l'éditer ♥
Revenir en haut Aller en bas





Contenu sponsorisé





Sujet:Re: Aline, charmante sorcière sans avenir

Revenir en haut Aller en bas
 

Aline, charmante sorcière sans avenir

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Aline, charmante sorcière sans avenir
» [résolu]Antivir me signale sans arrêt que j'ai un virus quand j'utilise firefox
» transferer SANS FIL la video d'un pc sur une tv
» [Résolu] Clavier sans fil faisant des siennes...
» Question sur d-Link sans fil ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Mortal Instrument RPG :: Nota Bene :: Présente Toi :: Validées-